Faire une cure thermale

Beaucoup de centres de cure thermale orientés rhumatologie développent maintenant des protocoles spéciaux pour la fibromyalgie. Par ailleurs, des études ont été publiées ou sont en cours pour démontrer scientifiquement la pertinence des soins de cure vs les soins « de ville » pour certaines pathologies telles que la dépression ou la fibromyalgie. Il y a, en effet, un réel enjeu pour les thermes de continuer à voir leurs soins remboursés par la sécurité sociale et, pour cela, de prouver les bénéfices médicaux qu’ils peuvent apporter.

Comment se passe une cure thermale en générale ?

Une cure thermale n’a rien à voir avec une thalasso. La thalasso vise le bien-être. Une cure thermale est un soin médicale visant l’amélioration de l’état de santé. Elle se fait sur prescription médicale du médecin traitant, est remboursée par la sécurité sociale et est très encadrée dans son déroulement : un médecin spécialisé en médecine thermale doit vous y voir 3 fois : une fois avant le commencement pour vous prescrire spécifiquement les soins thermaux qui vous seront administrés, puis chaque semaine de cure. Elle dure forcément 3 semaines et vous devez être présent chaque jour pour l’ensemble de vos soins. La durée des soins est codifiée par la sécurité sociale ainsi que le temps de repos entre chaque soin.

Plus d’informations sur la prise en charge d’une cure thermale :

Chaque centre de cure a une ou deux orientations en fonction des bénéfices médicaux que l’on peut attendre de la composition de la ou des eaux thermales qui y sont utilisées. Selon la manière dont on aborde la question, un centre de cure thermal pertinent pour la fibromyalgie pourrait avoir une ou plusieurs des orientations suivantes  :

  • neurologie
  • rhumatologie
  • ou encore affections psychosomatiques

A mon sens, 2 sites internet de référence permettent de rechercher un centre de cure thermal de manière assez efficace (en fonction de l’orientation, de sa localisation, des commentaires des curistes etc…) :

Les protocoles ou programmes spéciaux pour la fibromyalgie ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie. Ils sont d’un coût et d’une qualité très variable. Il peut donc être utile de demander une description précise de leur contenu aux thermes qui les proposent.

Concrètement…

Les soins thermaux ont lieu le matin ou l’après midi selon les centres de cure et durent entre 2 et 3h selon les soins qui vous sont prescrits. Lorsque vous arrivez, vous disposez d’un vestiaire pour vous changer et on vous prête généralement un peignoir et une serviette pour vous sécher après les soins. Un programme vous a été remis au début vous donnant le déroulé précis de vos soins, à la minute près. C’est à vous de vous orienter dans le centre de cure vers les différents soins, dans l’ordre dans lequel ils sont prévus sur le programme. Un soin dure le plus souvent entre 5 et 15′. Ensuite, un temps de latence d’environ 10′ minimum est souvent de mise entre deux soins. Parfois, il vous faudra attendre beaucoup plus entre 2 soins. Prévoyez un livre (que vous ne craignez pas d’abîmer avec l’eau…) pour vous tenir compagnie entre 2 soins.

L’ambiance des soins et le style général des patients sont très différents d’un centre à un autre. Selon l’orientation des thermes, sa taille, la mobilisation du management autour de l’attention à porter aux patients, l’hygiène vous pourrez vous sentir vraiment coocooné ou bien parfois franchement mal traité. J’ai testé 3 centres de cure et je ne me suis vraiment sentie bien que dans l’un d’eux. Pour autant, j’ai rencontré des curistes qui aimaient beaucoup les 2 autres centres de cure et qui y revenaient depuis des années… à chacun, donc, de se trouver un endroit qui lui convient bien.

Bénéfices

Difficile de dire qu’une cure thermale fera du bien tout le temps à tous les fibromyalgiques mais je peux témoigner du fait que la très grande majorité des patients fibromyalgiques que j’ai pu rencontrer en faisant des cures estimaient qu’ils en tiraient un grand bénéfice. Compte tenu des coûts associés à un tel séjour (coût du protocole fibromyalgie si vous décidez de le suivre + coût de l’hébergement et du transport + éventuel complément du coût de la cure si vous n’êtes pas à 100% ou si votre mutuelle ne le prend pas en charge), il est évident qu’il faut trouver un « retour sur investissement » manifeste pour continuer à être curiste chaque année.

Dans mon cas, le bénéfice a été réel lors de ma 1ère cure mais uniquement sur les douleurs, nul lors de la 2ème, formidable lors de la 3ème et moyen lors de la 4ème… Je considère comme bénéfice pour moi : la diminution de la douleur, la diminution significative du stress associé à la pathologie et à ma vie en général, le repos, l’apprentissage de nouveaux éléments sur la fibromyalgie et les moyens de faire face à cette pathologie, la possibilité de rencontrer des malades pour échanger.

Faire une cure thermale est une modalité thérapeutique que je conseillerais à tout fibromyalgique, au moins une ou deux fois, pour voir si cela peut aider.

J’ai testé pour vous

Je suis allée 2 années de suite à Allevard-les-bains, centre de cure dans lequel j’ai effectué une cure en rhumatologie en y ajoutant le protocole de fibromyalgie. J’ai beaucoup apprécié ce centre de cure et, comme exposé au-dessus, j’y ai trouvé des bénéfices réels, raisons pour laquelle je choisis de parler spécifiquement de celui-ci.

Concrètement, le protocole « Fibromyalgie et polyalgies diffuses invalidantes » (non remboursé par la sécurité sociale) prévoit à la fois :

  • des ateliers non thermaux (par exemple : sophrologie, hypnose, cohérence cardiaque, rééducation progressive à l’effort, méditation de pleine conscience, conférence sur la nutrithérapie du Dr Sarah MERRAN (médecin nutrithérapeute), conférence et un groupe de parole par le Dr Minou POIRIER (psychosomaticienne), atelier cuisine, Idogo). Ces ateliers ont lieu soit le matin soit en début d’après midi
  • des soins complémentaires aux soins thermaux (par exemple : emanatorium, Bol d’Air Jacquier, musicothérapie, magnétothérapie, massothermie, sauna japonais, massages
    shiatsu) qui ont lieu en même temps que les soins thermaux « classiques » l’après midi.

Les protocoles ont lieu à dates fixes et en groupes fermés. De ce fait, durant les ateliers collectifs, on est toujours avec les mêmes personnes ce qui permet de rencontrer d’autres curistes, de partager sur sa pathologie (et de découvrir des méthodes de prise en charge qu’on ne connaissait pas) et de lier des amitiés. Quand vous choisissez le protocole fibromyalgie, vos soins thermaux ont lieu l’après midi (à partir de 16h30/17h environ) en dehors des heures d’ouverture des thermes pour les autres curistes. Cela présente l’avantage énorme (à mes yeux) qu’il n’y ait aucune bousculade dans les thermes, qu’on ait le temps d’aller et venir aux soins et qu’on puisse croiser et discuter avec les autres membres du protocole entre ses soins. C’est, du coup, très détendant et relaxant.

Au delà, le directeur des thermes a prêté une grande attention à la formation de son personnel. Ceux-ci sont conscients des difficultés rencontrés par les fibromyalgiques et sont donc très attachés à vous offrir le séjour thermal le moins stressant et le plus doux possible. Si un soin ne vous convient pas (hors soins thermaux à voir avec le médecin), on peut vous en proposer un autre. Si vous êtes en retard à un soin, on vous prend à un autre horaire. Si vous êtes malheureux ce jour là (les cures font parfois remonter pas mal de choses), on vous écoute. Le directeur est présent le premier et le dernier jour pour recueillir l’avis des personnes sur le protocole et des aménagements sont réalisés chaque année pour l’améliorer. Pour finir, de nombreux efforts d’intendance sont faits pour que le séjour soit sans fausse note : propreté impeccable, installations en très bon état, tisanerie, changement de peignoirs gratuit sur demande, etc…

En résumé, le protocole d’Allevard, même s’il est très coûteux, m’a vraiment convaincue de par le professionnalisme que j’y ai observé. En lisant le programme d’autres protocoles fibromyalgie proposés par différents thermes, j’ai trouvé dans peu de centres une approche aussi complète et globale.

Interview de J.P. Curtay sur le site des thermes d’Allevard

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *